Nous sommes très heureux et fiers de pouvoir vous présenter un point sur les recherches du docteur Marc Poirot et de son équipe du CRCT de Toulouse, recherches en partie financées par les fonds récoltés lors de la première édition de l’Orange Run !

centre de recherche contre le cancer de Toulouse
Le centre de recherche en cancérologie de Toulouse

Le cancer du sein représente l’un des cancers le plus répandus dans notre pays et constitue un défi médical considérable.

Ce cancer englobe trois principaux types de cancers qui se distinguent par la présence de « marqueurs » qui vont permettre au médecin de décider du type de traitement à prescrire au malade.

Le cancer du sein dit « triple négatif » est appelé ainsi par ce que les cellules cancéreuses qui le composent n’expriment pas les trois cibles contre lesquelles existent déjà des médicaments. Il s’agit donc d’un cancer qui est plus difficile à soigner.

La mission de notre équipe au centre de recherches en cancérologie de Toulouse est de trouver de nouvelles solutions thérapeutiques contre ce cancer en associant des scientifiques et des médecins oncologues. Nous avons découvert l’existence d’un dérivé du cholestérol, qui est produit par les cellules normales de la glande mammaire alors qu’il n’est pas produit par les cellules cancéreuses. Nous avons montré que ce lipide du soi inhibe les cellules immunitaires pro-tumorales et active les cellules immunitaires anti-tumorales. Ainsi cette molécule détruit les tumeurs mammaires triples négatives en activant le système immunitaire contre la tumeur. Les propriétés uniques et originales de ce dérivé du cholestérol en font un candidat médicament pour l’immunothérapie des cancers du sein sans solution thérapeutique.

Le soutien qui nous a été accordé par les associations « pour Céline » et « Flo » nous a permis de réaliser des avancées majeures dans la compréhension du mécanisme d’action de cette molécule qui aideront à amener cette molécule en clinique pour le traitement de ces cancers.

Marc Poirot, Cancer Research Center of Toulouse Inserm UMR 1037, Université Toulouse III